Connaissance

Conversion du gaz

Conversion du gaz en gaz riche. Pourquoi ce changement ? Et quelles sont les conséquences du passage du gaz pauvre au gaz riche, en Belgique ?

Aujourd’hui, approximativement la moitié des citoyens belges consomment du « gaz pauvre », importé du nord des Pays-Bas (Groningen – Slochteren). À cause de la diminution de ses réserves en gaz, le gouvernement néerlandais a décidé de réduire progressivement les exportations de gaz pauvre jusqu’à un arrêt définitif des exportations d’ici 2030. Cela a pour conséquences que les consommateurs actuels de gaz en Belgique vont devoir effectuer un changement définitif du gaz pauvre (G25) vers le gaz riche (G20) dans les années à venir. L’image ci-dessous indique les régions utilisant actuellement du gaz pauvre (zones en bleu).

 

La première conversion aura lieu dans les communes de Hoboken , Kiel (Anvers), Sud-Limbourg et Hageland le 01/06/2018 

Le changement de gaz n’aura pas de répercussion immédiate sur la majorité des chaudières Buderus car elles sont prévues pour fonctionner sur les deux types de gaz. Cependant, Buderus vous recommande de faire réaliser une maintenance de votre chaudière, après la conversion du gaz dans votre région, par un installateur certifié Buderus ou via les experts de Service Buderus. Durant cette opération de maintenance, le technicien pourra vérifier l’état de votre chaudière et la régler pour le nouveau gaz, afin d’assurer  une combustion optimale. Ainsi, votre chaudière Buderus continuera de fonctionner de nombreuses années.

Pour plus d’informations sur le changement du gaz pauvre au gaz riche, il est possible de consulter les FAQ ci-dessous

Buderus